Profil du groupe sanguin AB

Groupe sanguin AB : Le prophète

Le plus imprévisible. Celui qui annonce une nouvelle voie et la réconciliation, l’arbitre. AB n’est bien dans sa peau que dans les espaces et les époques exceptionnelles.

Dans la vie courante, il souffre et oscille entre les caractéristiques de A et de B : d’une part, difficile à commander et à comprendre, artiste, avide de beauté et inspiré, comme un B ; et d’autre part, rigide, émotif, dominant, impulsif, vulnérable, excessif, autoritaire, comme un A.

Il se protège dans l’indifférence. Tiraillé en lui-même entre les deux comportements opposés et hostiles, il ne devient AB prophète, épanoui, que lorsque il a enfin trouvé sa voie en se sacrifiant dans des actions extraordinaires surhumaines.

AB est le fruit de l’union de A le Sédentaire et de B le Nomade. Il est l’enfant du désert et du terroir, du bon Sens Terrien et du regard de l’aigle et du chacal des steppes. AB est l’enfant de partout et de nulle part, le déraciné issu de deux mondes opposés, le fils des deux ennemis de toujours, le fruit de la guerre, de la souffrance et du viol. En effet, il est le fruit symbolique de l’union forcée entre la princesse captive offerte en tribut et le roi victorieux. Il est le fruit du paiement en nature, les larmes et le sang du vaincu face au vainqueur, l’enfant du Harem, de la mère anonyme, le mulâtre issu du viol de l’Esclave par le Maître, l’enfant illégitime, l’enfant sans père.

AB naît au forceps, dans la douleur d’un monde qui ne l’attend pas, qui ne le désire pas et qui le rejette.

Il n’est d’aucun monde, ni de celui du Nomade et ni de celui du Sédentaire. AB est le métis des deux dimensions opposées et irréductibles, du temps et de l’espace, du soleil et de la lune, du jour et de la nuit. C’est l’aube d’une ère naissante ou du crépuscule d’un monde finissant.

Conséquence de la transgression de l’Ordre de l’Univers, fruit du défendu, pomme de la discorde, il est celui qui vient pour comprendre, pardonner et réconcilier, qu’il soit fortifié ou détruit par l’expérience de sa souffrance. Sans la connaissance de ce paradoxe à l’intérieur de Seth, le troisième fils d’Adam, d’Abraham et de Jésus, il est impossible de pénétrer dans le mental de AB. Il est celui qui vient après et qui, par son exemple et souvent son sacrifice, est là pour sauver son époque, assurer son renouveau et déterminer de nouveaux temps.

AB est l’œuf, la graine, le fruit. Il est la braise qui couve dans la cheminée, l’enfant qui naît à la Saint-Jean d’Hiver, sans toit pour le protéger, sans père pour l’élever, de nulle part et de partout, destiné à l’Universel.

Le caractère de AB

Tant qu’il ne s’est pas épanoui, AB hésitera. Lunatique à double facette, il sera tiraillé entre les deux extrêmes… A et B ! Caïn et Abel ! Son caractère le fera passer d’un excès à l’autre, depuis A le dominant, le protecteur, l’autoritaire et le jaloux, jusqu’à B le séducteur, le cynique, l’arbitre, le tentateur jouisseur et anticonformiste.

D’un côté, comme B, AB aime la fête, les plaisirs, ce qui bouge, change, brille et scintille, les jeux de l’amour et de la nuit, les voyages du Nomade, l’Aventure et les aventures, les échanges, le sens du théâtre et du mystère. Il cache ses sentiments pour se protéger.

De l’autre côté, à l’instar de A, AB se replie sur lui-même, attaché à sa terre, à ses racines, aux siens et au passé protecteur. Il domine par la gravité de son sérieux.

Ainsi, tiraillé entre le devoir et le plaisir, culpabilisé par A le moraliste et entraîné par B le jouisseur qu’il porte tous deux en lui, il est malheureux. Se sentant coupable de ses contradictions, il peut alors perdre confiance en lui.

S’il veut s’accomplir, il lui faut trouver une autre voie, un ailleurs différent de A et de B. Alors, il pourra sortir du quotidien, être attiré par une lumière surnaturelle, entendre l’appel du désert pour un destin qui le transcende et le dépasse. Car AB est prédestiné aux grandes vocations humaines : dans l’Art, dans les inventions de génie, lui qui a dû se battre au quotidien ; dans la Justice, lui qui a connu l’injustice ; dans le dévouement envers les autres, lui qui a souffert et qui est celui qui connaît le mieux la souffrance. Lui qui est l’enfant de la guerre, qui est différent, qui est issu d’un viol symbolique, qui a connu la Haine, est pacifique, tolérant, indulgent et prône l’amour.

AB est prédisposé aux grandes missions humaines qui le grandissent et qui justifient ses souffrances passées ; il est destiné à l’Exceptionnel, à la Prophétie. Au risque et au prix de sa vie. Sinon, il ne se réalise pas vraiment et retombe dans le comportement routinier d’un A Sédentaire ou d’un Nomade B.

Quelques personnages célèbres du groupe AB [1]

John Fitzgerald Kennedy, Bill Clinton, Hillary Clinton, B. Obama, Marilyn Monroe, Thomas Edison, Jésus (suaire de Turin), Vladimir Poutine (?) D.Medvedev (?)

La maladie survient quand les sujets ne sont pas en phase avec leur archétype; Les lois de la Nature et de la Vie transcendent les lois des hommes.

[1] Ces informations ont été trouvées dans la presse, mais ont été impossibles à confirmer auprès des intéressés.

Le rédacteur de cet article est Jacques Laurent, Docteur et auteur d’un ouvrage sur les groupes sanguins. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter son site internet : 4humanites.com